ACTUALITES


La Région Île de France lance Entrepreneur #Leader, son nouveau programme d’appui à la création d’entreprise.



Pour accompagner les entrepreneurs à chaque moment de la vie d’une entreprise, la Région de Île-de-France réorganise son dispositif d’accompagnement et de financement. Objectifs annoncés : faire plus simple et plus clair.

Afin de renforcer la création et la reprise d’entreprises en Île-de-France, la Région met en place une nouvelle politique d’accompagnement des entrepreneurs franciliens baptisée « Entrepreneur #LEADER ». Il s’agit de proposer un accompagnement dans la durée, à tous les moments clés de la vie d’une entreprise et un véritable parcours : en amont de la création, lors du premier financement, et jusqu’à la phase post-création de l’entreprise.

 

 

Vous voulez convenir d’un rendez vous avec BGE ADIL sur ce programme ?

#BGEADIL  , Adressez-nous une demande de rendez-vous via notre fiche contact.

Un consortium pour chacune des trois phases du parcours

Suite à une longue concertation et au lancement d’un appel à manifestation d’intérêt, la Région a retenu trois consortiums qui se sont vu attribuer chacun une mission dans le processus d’appui, et  ont désigné en leur sein un chef de file pour être l’interlocuteur de la Région dans le suivi du programme :

  1. Bâtir et tester son projet :  Ce consortium retenu par la Région sur la phase d’accompagnement au montage de projet de création d’entreprise  rassemble comme opérateurs chargés de réaliser ce programme les trois BGE d’Ile de France  (BGE ADIL, BGE Parif et BGE Yvelines), la CCI Ile-de-France et la CRMA Ile-de-France. Sont associés dans la phase 1 sur le volet dédié aux  couveuses, les couveuses : ADIL ( 75 et 94), Astrolabe (92-93-94), Le Geai ( 75,92,93,95), Rives de Seine ( 95), Affile77 (77), Yvelines ( 78). BGE Parif, une des trois BGE d’Ile de France, sera l’interlocuteur de la Région Ile-de-France, comme chef de file du consortium
  2. Financer son projet : Ce consortium retenu par la Région sur la phase de financement de la création d’entreprise, rassemble comme opérateurs chargés de réaliser ce programme les représentations franciliennes des réseaux ADIE, Initiactive et Entreprendre. InitiActive Ile-de-France sera l’interlocuteur de la Région Ile-de-France, comme chef de file du consortium
  3. Piloter son projet : Le consortium retenu par la Région pour la phase qui suit la création d’entreprise pendant une période qui pourra aller jusqu’à 3 ans, rassemble comme opérateurs chargés de réaliser ce programme : l’ADIE, BGE ADIL, BGE Parif, BGE Yvelines, CCI Ile-de-France, la CRMA Ile-de-France, Initiactive. La Chambre de Commerce et d’Industrie Paris Ile-de-France sera l’interlocuteur, sera l’interlocuteur de la Région Ile-de-France, comme chef de file du consortium.

 

Objectif : atteindre un taux de pérennité des entreprises de 60% à cinq ans

En 2017, la Région a engagé 27 M€ sur la politique d’accompagnement et de financement de l’entrepreneuriat pour rendre l’offre d’accompagnement beaucoup plus lisible, accessible sur tous les territoires et coordonnée entre tous les acteurs.

« L’Île-de-France est l’une des régions les plus dynamiques d’Europe et représente 27 % des créations d’entreprises en France. Toutefois, le taux de pérennité des projets est insuffisant, notamment dans les quartiers : aujourd’hui, le taux de pérennité à cinq ans est de 49,3%, contre 52,9% à l’échelle nationale. L’accompagnement des entrepreneurs est primordial pour améliorer ce chiffre », ajoute Alexandra Dublanche, vice-présidente chargée du développement économique, de l’agriculture et de la ruralité à la Région Île-de-France.

L’objectif de cette nouvelle politique est donc d’atteindre un taux de pérennité des entreprises de 60% à cinq ans, et de 25% des créateurs et repreneurs franciliens accompagnés, soit 15.000 par an (hors micro-entrepreneurs), contre 12% aujourd’hui, soit 9.600 par an, 50% de femmes créatrices d’entreprises contre moins de 40% aujourd’hui, 15% de créateurs-repreneurs issus des territoires fragiles (quartiers politique de la ville), contre 10% aujourd’hui, et 60 % de l’offre d’accompagnement ciblée sur les demandeurs d’emploi.

 

La stratégie #leader
La loi portant nouvelle organisation territoriale de la République, dite loi NOTRe, a confié aux Régions en 2015 la responsabilité exclusive de la définition des orientations en matière de développement économique sur son territoire. La Région Île-de-France s’est ainsi dotée d’une stratégie qu’elle a baptisée #LEADER et qui vaut pour la période 2017-2021. Cette stratégie vise notamment à développer l’esprit d’entreprendre et d’innover sur tous les territoires et à agir collectivement au service des entreprises, de l’emploi et des territoires en coordonnant davantage les acteurs et la gouvernance de l’action économique

« La Région prend à bras le corps la compétence que lui a donnée le législateur sur le développement économique et elle offre désormais et pour la première fois, à tous les Franciliens qui veulent entreprendre, une offre plus proche de chez eux et plus lisible », explique Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France.